17/02/2005

fini le carnaval !

 
Orian est revenu de ses vacances avec une mine superbe.
 
Je voudrais ici faire part d'un soin que j'ai été faire, à mes enfants et moi-même. Philippe, mon compagnon était là avec nous pour nous servir de chauffeur car, je ne suis franchement pas douée en ce qui concerne le sens de l'orientation et les plans.
 
Je partage ceci alors que c'est assez intime puisqu'il s'agit de soin de santé, mais je trouve cela tellement capital que je me sens égoïste à ne pas le partager avec d'autres qui  pourraient y trouver de l' aide. 
 
Céleste souffrait depuis qu'elle est enfant d'une hanche plus décalée que l'autre.
J'ai été chez pas mal d'ostéophates de tout genres mais à chaque fois, au bout de quelques jours, le problème se repointait.
J'accordais cela au stress, à la croissance, à toutes sortes d'explications en fin de compte.
 
Une amie m'a un jour fait part de son expérience en Suisse : une thérapeute lui a replacé, ainsi qu'à son fils, sa première vertèbre, l'Atlas, celle qui soutient le crâne.  Elle me vantait les mérites de ce changement. Elle me précisait que quasiment tous les humains ont l'atlas luxé (déplacé). Cela peut causer de nombreux problèmes de tous genres.
Intuitivement, je sentais que là se trouvait le problème de ma fille.
Je suis donc allé voir sur le site dont elle m'avait donné l'adresse et en effet, les symptômes de ma fille y sont décrits.
Sans hésiter, j'ai téléphoné à la même thérapeute qui a soigné mon amie pour prendre rendez-vous pour nous trois.
 
Nous revenons de là, de Genève plus précisément.
Philippe, qui nous acompagnait, écoutait avec un grand intérêt les explications de la thérapeute. Lorsqu'elle nous propose de faire le test qui démontre si oui, ou non, cette vertèbre est déplacé, Philippe désire aussi faire le test.
Nous avions, comme prévu par les statistiques, tous les quatre notre Atlas luxé.
Donc, tous les quatre, en quelques minutes, mais des minutes précieuses et très précises, nous avons eu notre atlas replacé correctement.
C'est un peu douloureux, je l'avoue, mais tout a fait supportable.
La thérapeute avait commencé avec Céleste. Céleste avait toujours eu un oeil qui regardait légèrement vers l'extérieur (strabisme ? ). A l'instant même où son atlas a été replacé, son oeil s'est recentré. Orian, lui, avait une mâchoire légèrement plus développée d'un côté que de l'autre. Même phénomène : sa mâchoire s'est totalement recentrée. Philippe, qui est très grand, est toujours un peu voûté. Lui, en sortant du cabinet de la thérapeute, se tenait plus droit. Moi, j'ai eu la vue qui s'est éclaircie, je voyais subitement mieux et je n'éprouve plus aucune difficulté de lecture. De même pour Philippe.
A lui, comme à moi, les raideurs dans notre nuque ont disparu et surtout, nous avons retrouvé une souplesse dans le cou qui nous permet de le tourner dans tous les sens sans ne plus sentir de petites résistances.
Je sens tout mon corps qui se corrige et se replace de façon correcte, ce qui provoque, je l'avoue des douleurs, comme si des muscles endoloris par une inactivité depuis des années, se réveillaient. Philippe sent des picotements partout dans le crâne, comme si le sang revenait. J'ai par contre des picotements dans les jambes comme si une énergie y coulait à flot. Céleste a un visage plus détendu, et tous les quatre avons un regard plus "fort", plus lumineux on dirait. Ce qui me frappe chez mes enfants, c'est leur nouvelle façon de se tenir : droits, mais sans raideurs, un peu comme un arbre "bien planté". Pas droits comme des militaires qui sont coincés de partout on dirait. J'éprouve le même sentiment, je ne sens plus cette tension qui me faisait cambrer un peu le dos, surtout pour monter les escaliers, j'ai l'impression d'être un bâton souple planté droit dans la terre qui monte san efforts les escaliers. Philippe fut le premier étonné de sa facilité à grimper comme un cabri les côtes des rues de Genève sans être nullement essoufflé  !
 
Je ne peux que vous conseiller de jeter un petit coup d'oeil sur le site suivant :
http://www.atlasprofilax.ch/


19:06 Écrit par CatherineLS | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

idem ostéopathes;tous genres(=tous les genres); J'accordais; toutes sortes; vantait; quasiment; tous genres; sans hésiter; mâchoire; mâchoire; ont disparu( le participe passé employé avec avoir s'accorde en genre et en nombre avec le complément d'objet direct s'il est placé avant; or, ici, il n'y en a pas); tous les sens; picotements; picotements; tous les quatre; enfants; bâton; sans effort; sans être nullement essoufflé. R : ostéopathe vient de pathos en grec, souffrance.

Écrit par : Jean-Marc | 22/02/2005

un peu de retard J'ai du retard car ma fille vient de vivre quelques émotions fortes et il me fallait être assez présente pendant ses derniers jours

Écrit par : CatherineLS | 25/02/2005

j'y vais aussi en date du 14 juillet, je vais à Dijon en france pour me faire remettre l'atlas en place. j'ai recherché des temoignages de toute part pour savoir où j'allais. un ami à qui je fais tres confiance, m'en a parlé, et j'ai remarqué beaucoup de changement dans son corps, et son témoignage, comme le vôtre renforce mon impatience.
je vous tiendrai au courant des évolutions.
pour finir, j'ai parcouru un peu votre blog, et sachez qu'au travers de vos mots, je trouve votre famille tres tres jolie.
à bientôt
micaël

Écrit par : micaël | 08/07/2006

atlas Votre blog existe-t'il toujours?
J'ai fait replacer monatlas, il y a maintenant 1O mois. Je suis satisfaite des résultats, et je constate une évolution constante des améliorations en cours. Qu'en est-il après 2 ans? Je recheche des témoignages car j'ai le projet de suivre la formaton et de devenir thérapeute. Merci de mer répondre

Écrit par : françoise | 15/01/2007

Les commentaires sont fermés.